Comment choisir une carte son pour faire de la musique ?

Peu importe votre style musical, choisir une carte son n’est pas à prendre à la légère. C’est même le point crucial pour votre confort d’enregistrement et la qualité du rendu de l’audio. Décryptage.

Si vous voulez vous équiper d’une bonne carte son, il convient de définir vos besoins. Utilisez-vous une MPC ou un clavier MIDI ? Avez-vous besoin d’enregistrer une voix, des synthétiseurs, des boites à rythme ou des instruments ? Quels types d’instruments et donc quelles connectiques vous sont-elles nécessaires ? Et combien en faut-il ?

La qualité audio de la carte son

Premier facteur important : la qualité ! Quel serait l’intérêt d’investir des centaines d’euros dans une carte son dont la qualité au niveau des enregistrements est mauvaise ? Le terme est fort. Une carte son dédiée à la création musicale sera normalement meilleure que celle qui est intégrée dans votre ordinateur. Toutefois, la qualité des composants, des circuits, de l’alimentation et des préamplis est essentielle. Sans qualité, la prise du son sera d’entrée de jeu un problème : souffle et manque de dynamique, saturation… on ne pourra pas correctement corriger cela ensuite, seulement tenter d’améliorer le fichier audio, au risque de dénaturer la sonorité. Comme dirait Orelsan, mauvaise idée.

Sur ce point, il faut bien faire attention aux critères suivants :

  • qualité audio haute résolution
  • plage dynamique
  • fréquence d’échantillonnage
  • rapport signal/bruit

La connectique de la carte son

Quels sont les instruments que tu possèdes et que tu souhaites enregistrer ? Et par anticipation, quels seront éventuellement tes besoins dans quelques mois ? Est-ce que tu as besoin d’enregistrer une voix et une guitare en même temps sur des pistes séparées ? Est-ce que ton synthé dispose d’un port MIDI et si oui, quelle est sa norme ? As-tu besoin de sorties séparées en plus des sorties principales ? As-tu besoin d’alimenter ton micro ?

Voilà le genre de questions à se poser avant de se décider à acheter une carte son. Un mauvais choix et c’est l’impasse. Il ne sera pas possible de faire fonctionner un micro nécessitant du 48V si la carte son ne le permet pas.

Niveau entrées et sorties analogiques, il existe plusieurs possibilités : Jack, XLR, TRS, RCA. Quand à la partie numérique, on a les ports USB 2.0, USB-C, Thunderbolt et Firewire.

Faites donc le point sur le matériel que vous possédez actuellement. Une guitare ? Ok il faut une prise jack mono ou XLR combo. Un vieux synthé MIDI ? Il faut un port MIDI à broches et éviter les adaptateurs. Vous avez un Ukulélé ? Un micro dynamique alimenté en 48V et donc une carte son permettant d’envoyer du jus en XLR.

midi-in-out-ports Comment choisir une carte son pour faire de la musique ?
Ports MIDI ancienne génération sur carte son
carte-son-xlr-classique Comment choisir une carte son pour faire de la musique ?
Carte son XLR classique
carte-son-xlr-combo Comment choisir une carte son pour faire de la musique ?
Carte son XLR Combo

Les Préamplis d’une carte son

C’est un point très important à ne pas négliger pour la qualité du son enregistré, quel qu’il soit : voix, instruments acoustiques, prises de son. Il vous FAUT de bons préamplis micro. S’ils sont de qualité, l’amplification n’altèrera pas la prise de son et donc, l’enregistrement. En revanche, des préamplis moyens ou mauvais procureront une forte distorsion et du souffle. Adieu le mix propre derrière.

Des préamplis de mauvaise qualité, c’est comme si vous passiez de l’eau hyper propre dans un tuyau très sale pour ensuite la boire. Au final, dans les deux cas, on fait de la merde. Petit rappel logique au passage, si votre instrument sonne mal, les meilleurs préamplis du monde n’y changeront rien.

La latence d’une carte son

Sujet central de ce site, on va en parler, en reparler, en re-re-parler. Trop négligé, le phénomène de latence est à l’origine de beaucoup de prises de tête lorsqu’il s’agit d’enregistrements audio, de traitement du son, de lecture en temps réel, d’application d’effets en temps réel, du nombre d’échantillons qui peuvent être joués en même temps selon la fréquence d’échantillonnage. Si ça te semble incompréhensible, on va s’arrêter là dans cet article et on parlera en détail de chaque point plus tard.

La latence, c’est le délai entre l’entrée du signal audio et sa sortie. En clair, entre le moment où tu claques ton médiator sur les cordes de ta guitare ou que tu appuies sur le Pad de ta MPC ou la touche de ton synthé et le moment où le son ressort de tes enceintes, il s’est passé un temps de traitement des préamps, de conversion analogique vers numérique selon tes réglages de carte son et enfin une sortie sur les enceintes.

Si tu es DJ, que tu enregistres des instruments ou une voix, que tu utilises un module MIDI, il te faut une latence la plus faible possible. En studio d’enregistrement, c’est crucial. En production musicale… c’est crucial ! Il FAUT minimiser tout retard et traitement audio au maximum. Mais attention, tentez d’y aller trop fort sur les réglages et vous allez vous retrouver face à des coupures de son, des pertes de son et des grésillements sous forme de bruit parasite. On en parlera plus tard également.

Dans tous les cas, jetez un œil sur les éléments donnés par le constructeur sur la latence. Dans les faits, c’est comme l’autonomie annoncée d’une voiture électrique et la réalité. Sauf qu’ici, on sera fatalement au dessus du chiffre annoncé. Pourquoi ? ça aussi on en parlera. Et ça s’améliore ? Oui, oui et oui !

Compatibilité logicielle avec une carte son

Tu veux absolument travailler ta musique avec Pro Tools ? Attend une minute ! Il faut une carte son certifiée Pro Tools sinon elle sera incompatible. Tu veux l’utiliser sous Linux ? Oui ok mais est-ce que le constructeur propose des pilotes pour ton système d’exploitation ? Ici, nous ne sommes pas dans le contexte du grand public mais déjà sur un ciblage précis d’utilisateurs qui ont besoin d’une carte son pour travailler l’audio.

Vérifiez également avant achat si le constructeur joue le jeu des mises à jour de pilotes, c’est hyper important ! Pourquoi ? Parce que votre système d’exploitation reçoit énormément de mises à jour. Dans le cas des mises à jour mineures, cela ne devrait en théorie pas vraiment poser de problème. Mais lorsqu’il s’agit d’une version majeure, surtout chez Apple, le constructeur peut décréter qu’il n’y aura pas de pilotes pour la nouvelle version de macOS. Et là, soit vous restez avec une ancienne version de votre système d’exploitation, soit vous rachetez une carte son. Dans le premier cas, on pourrait se dire que c’est la solution. Mais vos logiciels vont recevoir des mises à jour jusqu’à ce qu’ils vous disent que vous devez mettre à jour votre système d’exploitation pour installer la dernière version de votre plugin favori. Bref, on tourne en rond et on est bloqué. Donc allez bien vérifier s’il y a un suivi de mise à jour des pilotes. Si une carte son vous plait mais qu’il existe très peu de versions de pilotes, ce n’est pas bon signe pour la suite.

Quel budget prévoir pour une carte son ?

Alors là, j’ai envie de vous dire que cela dépend des capacités financières de chacun. MAIS, définir un budget à allouer à votre carte son est essentiel. En effet, vous allez peut-être ensuite avoir besoin d’un bon micro ou de changer ceux de votre guitare. Vous aurez peut-être également envie d’investir dans un contrôleur MIDI. ET tout ça, il faut le prévoir sur la carte son en terme d’entrées. Il est préférable de voir plus large que le nécessaire du moment.

Du coup, afin de répondre à toutes les attentes et tous les budgets, les concepteurs de cartes son ont de tout ! De l’entrée unique au rack qui peut s’étendre avec un autre rack, qui peut s’étendre avec un autre… et des préamplis bas de gamme aux préamplis haut de gamme. Le matériau utilisé change également d’un constructeur à un autre : on peut aussi bien avoir un boitier en plastique fragile que des métaux très résistants. Si vous voulez transporter votre carte son dans différents endroits, abandonnez le plastique, elle ne survivra pas.

Lisez les commentaires et les avis des utilisateurs de cartes son

Avec un budget limité, il faudra bien faire des concessions quelque part. C’est pourquoi je vous donnerai mon avis sur quelques modèles de cartes son, comme la AudioBox iOne de Presonus par exemple. N’hésitez pas à aller lire d’autres avis ailleurs. Je ne prétends pas avoir l’avis ultime sur une carte son, mais MON avis en fonction de MES besoins, même si je fais tout l’effort du monde pour considérer une utilisation liée à tout style musical et tout type de production. Comparez les produits, lisez les commentaires des utilisateurs sur les forums spécialisés et évitez de lire les avis laissés en ligne chez les magasins de musique. Désolé les gars, mais il y a trop d’avis filtrés, c’est pire que la House.

Ainsi, vous aurez une idée des performances réelles de la carte son au lieu de vous baser uniquement sur le descriptif technique du constructeur qui va forcément flatter son produit. Et si vous décidez d’aller dans un magasin de musique, attention au système audio d’écoute. On est chez un Pro qui a du matériel haut de gamme. S’il vous fait écouter le rendu de la carte son sur des enceintes de monitoring actives à 3 000€ la paire avec SON morceau de démo, c’est tout simplement fausser le jeu. Amenez vos morceaux de référence, les titres des albums qui pour vous sonnent comme vous avez envie de produire. Vous les connaissez, vous savez comment ça sonne chez vous. Là, vous aurez déjà un avis un peu plus personnalisé qui vous parlera. Et regardez les prix des enceintes pour demander à écouter le tout sur des produits moins onéreux et certainement plus en accord avec ce que vous avez chez vous. Si vous travaillez essentiellement au casque, venez avec votre casque et écoutez au casque !

Enfin, si vous connaissez des musiciens expérimentés autour de vous, demandez leur avis sur la question. Recueillez un maximum d’infos avant de passer à l’achat. L’idéal serait de pouvoir tester plusieurs cartes son. Mais ça, c’est une autre histoire.

Oui mais je n’ai pas le budget pour acheter une carte son

Comme tu peux le constater ci-dessous, les prix montent vite. Tu n’as peut-être pas les moyens de te permettre un tel achat, surtout que tu as dépensé tout ton argent dans une superbe guitare ou un contrôleur MIDI avec plein de pads et de potards et faders.

Pour brancher tes contrôleurs, tu te dis que de toute façon aujourd’hui il suffit de les brancher en USB. Oui c’est vrai. Mais tu risques clairement d’être déçu à cause du phénomène de latence, crois-moi. Heureusement, on peut arranger ça. Je t’en parlerai plus tard.

Allez, dis-le autour de toi que ça te plait :

Et abonne-toi à la newsletter pour lire la suite :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plugins à connaitre

Boutique

Jete un oeil là-dessus

Daft Punk Transmusicales de Rennes 1995

LE son Daft Punk, il est là ! Avec ce plugin

Sur ce site, je vais également de parler de Plugins, ces extensions que tu peux ajouter à tes logiciels de musique assistée par ordinateur...
Conseil pro câble audio

Le Conseil du Pro avec Joscelyn – câbles audio en MAO

J'ai rencontré Joscelyn, que je connais depuis un petit moment, sur son lieu de travail en tant que vendeur de matériel audio. Il nous...
Vocoder gratuit TAL

Un Vocoder gratuit au format plugin

Vous cherchez à faire une voix de robot avec des harmoniques en modulant votre voix au piano MIDI ? Voici TAL Vocoder.Pour ceux qui...